Articles par :

Clarisse Moisand

Sarenza – Les deux pieds dans l’innovation

Sarenza – Les deux pieds dans l’innovation 1900 1126 Wedo studios

Avoir une longueur d’avance dans le secteur de la vente en ligne, c’est avant tout développer de nouvelles expériences client à forte valeur ajoutée. Leader de la vente de chaussures en ligne, Sarenza a choisi Wedo studios pour l’accompagner dans la conception de 5 services désirables, différenciants et s’intégrant rapidement à son écosystème.

photo d'atelier Sarenza

Toujours avoir une longueur d’avance

Les équipes de Wedo studios se sont d’abord plongées dans l’univers des clients de Sarenza afin de bien comprendre leurs attentes et leurs besoins avant, pendant et après l’acte d’achat d’une paire de chaussures. Quels rapports entretenons-nous avec nos chaussures ? Sur quels critères sont-elles choisies ? Comment sont-elles rangées et entretenues ?

0

Idées

0

Prototypes

0

Tests utilisateurs

Nos équipes ont mené l’enquête et se sont invitées chez les amateurs de chaussures, habitués de la plateforme en ligne ou non, pour dégager différents personas, du collectionneur à l’économe, de l’acharné au désinvolte. Après avoir soulevé plus de 300 propositions de services, nous les avons progressivement réduites à 40, puis à 5 concepts à forte valeur ajoutée pour les utilisateurs et ayant un avantage business important.

Wedo a prototypé les concepts retenus et les a testés auprès de 20 utilisateurs cibles

étude chez une cliente Sarenza

Un des concepts « Ask Sarenza » consiste à être coaché par un opérateur sur leur plateforme : « J’ai un mariage dans une semaine ! Quelle paire de chaussures assortir à mon pantalon ? » Sarenza conseille et propose ses produits pour accompagner sa clientèle dès la phase d’inspiration. Les cinq concepts ont été développés et ont permis de personnaliser encore davantage l’expérience en ligne Sarenza.

maquettes de l'application Shoefinder
maquettes de l'application ASk de Sarenza
maquettes de l'application Shoefinder
photo de technicien expliquant son métier

Air Liquide – L’usine du futur

Air Liquide – L’usine du futur 1600 830 Wedo studios

Dans le cadre du projet Usine du Futur, le i-Lab d’Air Liquide a fait appel à Wedo studios pour concevoir et développer, grâce à une approche centrée utilisateur, des outils innovants et adaptés aux métiers et aux usages des équipes techniques sur les sites de production.

Immersion sur le terrain avec les techniciens d'Air Liquide

L’objectif était de concevoir des solutions agiles, évolutives, facilement implémentables et à même de créer de l’adhésion auprès de l’ensemble des parties prenantes – clients, sous-traitants, fournisseurs.

En immersion totale

Explications sur le terrain avec les techniciens d'Air Liquide

Pour comprendre la réalité et les spécificités du métier, les équipes de Wedo studios sont allées à la rencontre des techniciens d’Air Liquide. Pendant plusieurs jours et dans différentes usines, les sociologues et les designers de l’agence ont analysé leurs ressentis, besoins et logiques d’action.

technicien au téléphone Air Liquide
Immersion sur le terrain avec les techniciens d'Air Liquide
Panneaux Haute Tension sur le Terrain
Photo de l'usine Air Liquide

Wedo studios a ensuite organisé plusieurs ateliers d’idéation et de prototypage avec les techniciens des sites de production. Deux prototypes de solution pour tablette, permettant la saisie et l’accès à des informations en temps réel, ont émergé de cette phase de co-construction.

Création d’un outil pour les techniciens

Test de prototypage papier Air Liquide

Les deux solutions ont ensuite été retravaillées par les designers de Wedo studios, puis testées auprès des techniciens.

L’application i-Ronde facilite la saisie et l’historicisation des données par les techniciens. Maximo Embarqué leur permet de rédiger des bons de travail depuis les sites, et de consulter des données et des référentiels sans passer par la salle de contrôle.

Maquette de l'application IRonde
Maquette de l'application IRonde
Maquette de l'application IRonde avec le calendrier
Maquette de l'application IRonde Accueil

Grâce à ces solutions, il est désormais possible pour les techniciens d’accéder à des paramètres process, des tutoriels vidéo, de la documentation technique ou encore des logiciels de GMAO (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur) depuis leur tablette.

Le i-Lab d’Air Liquide et Wedo studios collaborent régulièrement pour imaginer, co-construire et implémenter les nouveaux outils digitaux de l’Usine du Futur.

Mairie de Paris – La médiation numérique

Mairie de Paris – La médiation numérique 1700 1126 Wedo studios

Mairie de Paris

Wedo studios a travaillé aux côtés de la la Direction de la Démocratie, des Citoyen·ne·s et des Territoires (DDCT) de la Mairie de Paris sur la médiation numérique en mairie d’arrondissement. Face aux contraintes engendrées par la dématérialisation, l’administration doit veiller à ce que le numérique contribue à faciliter plutôt qu’à complexifier les démarches et services essentiels.

Pour ce faire, la Mairie de Paris s’est interrogée sur la forme des nouveaux espaces de médiation. À quels publics s’adresseront-ils ? Quel accompagnement devra-t-on privilégier ? Quels outils utiliser ?

L’équipe de Wedo studios a tout d’abord effectué une immersion dans plusieurs mairies d’arrondissement pour relever l’ensemble des interactions entre les usagers et les agents.

Entretiens semi-directifs avec des agents

À la suite de trois ateliers de co-construction avec les agents et les usagers, la Mairie de Paris a mis en place quatre dispositifs d’accompagnement dans plusieurs mairies pilotes. Wedo studios a évalué les différentes configurations spatiales et équipements privilégiés, en croisant les expertises (sociologues, designers, architectes) et les modalités de tests utilisateurs.

0

Ateliers de co-constuction

0

Modélisations 3D

0

Arrondissements

Sur la base de ces observations, l’agence a produit deux propositions d’aménagement, adaptées à tous les utilisateurs, en termes d’ergonomie, d’applicatifs et de supports.

Ces aménagements, amendés par les agents et les usagers, ont depuis été mis en place dans toutes les mairies d’arrondissement.

Decathlon – À fond la borne

Decathlon – À fond la borne 2592 1728 Wedo studios

Les clients de Decathlon sont des sportifs, pas le genre à s’arrêter en chemin pour flâner sur une borne en magasin…Pourtant ces bornes existent, mais sont peu utilisées. L’équipe Wedo studios a travaillé sur la valorisation de ces nouveaux dispositifs au sein des parcours utilisateurs.

Les clients viennent chez Decathlon pour toucher, éprouver les matériaux, les résistances et obtenir des conseils de la part des conseillers de vente. Dans ce cadre, les bornes sont comme invisibles pour eux… ou peut-être ne sont elles juste pas correctement agencées ? Notre équipe a réalisé 5 jours d’études sur le terrain pour déterminer les profils et les parcours des clients de ce géant fort de 1500 magasins répartis dans 52 pays à travers le monde : observation des utilisateurs, analyse de leurs comportements, élaboration des différents types de personas, à la fois du côté client que du côté des vendeurs, qui ont également accès aux bornes.

L’étude terrain détaillée a permis de mieux comprendre le désintérêt suscité par les bornes mais aussi proposer des solutions : meilleure implantation dans l’espace, plus grande visibilité, ajout de fonctionnalités et intégration dans les espaces de ventes types « Showroom ».

Les règles d’or de positionnement des bornes

Rendre leur usage plus attractif fait aussi parti des réponses, comme proposer un affichage original, différent du site internet pour susciter la curiosité et inviter à l’utilisation. Par exemple, éviter de présenter les produits indépendamment les uns des autres, mais les réunir dans des mises en scène regroupant les gammes de produit Decathlon et pouvant inspirer les clients.

Aujourd’hui, nombre de nos préconisations ont été implémentées, faisant des bornes un outil utile et un vrai complément pour les vendeurs comme pour les clients.

Salle Enedis Showroom

Enedis – Showroom

Enedis – Showroom 1600 1067 Wedo studios

Comment transformer une salle de réunion, plutôt austère, en showroom pédagogique ? La Direction Régionale Nord-Pas-de-Calais d’Enedis a fait appel aux équipe de Wedo studios pour  créer un espace dédié à la formation des techniciens et à la découverte des métiers de demain.

photo de l'espace Showroom Enedis

L’intention de départ d’Enedis était de créer un espace ludique et interactif pour accueillir les techniciens et leur permettre d’en savoir un peu plus sur les Réseaux Électriques Intelligents (REI) et les technologies associées : compteur Linky, autoconsommation, mobilité électrique… En clair, tout ce qui constituera l’avenir de l’entreprise.

Un espace de travail idéal

Salle Enedis Showroom

L’objectif du projet est de dépasser les modes de formation classiques grâce à un nouvel espace pédagogique, technologique et interactif qui met en avant la pratique et la participation. L’idée est aussi de pouvoir accueillir non seulement les techniciens, mais aussi les managers et collaborateurs de la Direction Régionale.

Atelier Enedis

Pour penser à tout et ne rien laisser de côté, 13 participants ont été réunis à l’occasion d’un premier atelier : qu’ils soient techniciens, managers, chargés de projet ou responsables de pôle, tous ont été invités à imaginer ensemble la scénographie de l’espace, le parcours idéal et les contenus pédagogiques à valoriser. À partir des pistes élaborées en atelier et en cohérence avec les attentes des utilisateurs identifiées, Wedo studios a imaginé une structuration des espaces et des scénarios d’usage associés. L’ensemble des suggestions a permis aux équipes d’architectes et de designers de proposer plusieurs pistes d’aménagement et d’intéraction avec les supports.

Après quelques mois d’installation, plus de 90 agents ont suivi le cursus et près de 300 inscriptions de techniciens ont été déposées !

main tenant un téléphone montrant l'application Ah yes

Enedis – Ah’ Yes

Enedis – Ah’ Yes 1980 744 Wedo studios

Les compteurs électriques de nos maisons ne sont pas tous au chaud dans un placard sous l’escalier. Certains peuvent se trouver loin, bien loin, à des endroits insoupçonnés. Mais pour autant, tous doivent, quand il le faut, être relevés : c’est l’une des missions des agents d’Enedis.

test de maquettes papier d'application mobile

Entreprise de service public, Enedis développe, exploite, modernise le réseau électrique, et gère les données associées. Au compteur : pas moins de 10 millions d’interventions par an, plus d’1,3 million de kilomètres de lignes basse et moyenne tension, et quelque 38 000 agents.

Parmi eux, certains sont en charge de relever les compteurs. Problème : ils ne sont pas tous facile d’accès – voire même, certains sont carrément inaccessibles. Dans les endroits les plus reculés où la nature a repris ses droits, dans les lieux-dits introuvables sur Google Maps, aux abords d’un château gardé par une meute de chiens de vènerie, ou à flan de falaise… Les techniciens – ou AYAS – ont du fil à retordre pour atteindre les précieux compteurs.

Une application mobile pour partager les connaissances terrain

Pour les aider dans cette quête, Enedis et Wedo studios ont réfléchi à la création d’une app mobile : localisation, envoi d’un « Top » pour informer de la situation, notification des aléas, et surtout, une mémoire du site et de toutes ses caractéristiques, en prévision du prochain relevé.

0

Techniciens

0

Managers

0

Jours d'atelier

Pour être sûrs de ne rien rater, 15 techniciens et 2 managers ont été réunis à Bordeaux à l’occasion d’un atelier de co-création de deux jours, pensé et animé par Wedo studios. Au programme : identifier les problématiques, réfléchir aux solutions possibles et enfin prototyper l’app la plus ergonomique possible, en tenant compte du matériel porté par le technicien. Tout est passé au crible pour imaginer un outil user-friendly.

Suite à l’atelier, Wedo studios a finalement réalisé les maquettes et le cahier des specs de l’application, aujourd’hui utilisée par les techniciens.

écran de carte de l'application Ah Yes
écran du menu sur l'application ah yes
photo de tarmac avec un avion Air France

Air France – Embarquement pour le Groenland

Air France – Embarquement pour le Groenland 1600 1067 Wedo studios

Quatre avions en place sur le tarmac, une destination commune, le Groenland, et des équipes prêtes à en découdre pour décoller à l’heure. Voici le programme de l’atelier de co-construction Turn Around 360 imaginé par Wedo studios pour Air France en juillet 2018. L’objectif ? Réunir pour la première fois les équipes du sol et du vol, et repenser ensemble la Touchée Avion.

photo de tarmac avec un avoin Air France

Comment optimiser la Touchée Avion ?

Air France, c’est plus de 540 avions en exploitation, presque 100 millions de passagers par an et jusqu’à 2300 vols par jour. Chaque avion, une fois sur la piste, dispose de 50 minutes avant de décoller : le temps de charger les bagages, préparer la cabine, coordonner les équipes, étudier le plan de vol… 50 minutes durant lesquelles l’avion est immobilisé et ne demande qu’à repartir : c’est la Touchée Avion. Dans ces conditions, la communication entre les équipes du sol et du vol n’est pas simple, tant la perception du temps et les besoins de chacun sont différents.


Sur le tarmac, chaque minute compte

photo d'embarquement aéroport
photo de poste de contrôle


La Touchée Avion est un moment critique

L’atelier a réuni pour la première fois toutes les parties prenantes concernées

photo de tarmac sous un avion

Air France a donc conçu un outil digital, Turn Around 360, pour fluidifier les échanges et permettre à chaque acteur de la Touchée Avion de se focaliser sur son travail tout en gardant le contact avec les autres. Mais dans un contexte cadencé et ultra sécurisé, les usages de l’outil restaient à définir.


Prototyper un avion !

C’est là que Wedo studios intervient : dans l’optique d’intégrer l’outil dans le quotidien des équipes, nous avons imaginé un atelier d’expérimentation, réunissant pour la première fois les cinq métiers du sol et du vol.

photo d'atelier Air France


Un prototype géant


« Réunir les équipes du sol et du vol dans un même prototype géant… Il fallait oser relever le challenge. Nous avons apprécié travailler avec Wedo. »
Sophie Troël, Air France

Nous avons pris le parti de prototyper les espaces de la Touchée Avion – la cabine, l’embarquement, la piste, le cockpit et le poste de coordination centralisé -, afin de recréer les conditions réelles d’utilisation de l’outil.

Au sein de ce jeu de rôle grandeur nature, les équipes multi-métiers ont eu une mission : faire décoller leur avion pour le Groenland à l’heure ! Contrainte : les participants n’ont pu communiquer qu’en passant par l’outil TA360 et ont dû faire face à plusieurs imprévus.

À l’issue de chaque décollage, les cinq corps de métiers ont échangé les uns avec les autres, ont appris à mieux se connaître et à comprendre le travail et les problématiques de chacun.

photo de groupe de l'atelier Air France
Atelier RATP reconstitution d'un bus dans nos locaux

RATP – Imaginer le bus du futur

RATP – Imaginer le bus du futur 1600 1067 Wedo studios

La RATP, expert des modes de transport collectif et 5ème transporteur urbain dans le monde, a prévu, dans le cadre de son Plan Bus 2025, de renouveler la totalité de son parc de bus pour s’équiper à 80% de bus électriques et à 20% de bus au biogaz.

Atelier Ratp avec des usagers

Pour soutenir cette révolution dans les transports franciliens et pour répondre à de nouveaux enjeux d’innovation et de différenciation, le groupe a pris le parti de travailler sur l’image, l’aménagement et les services de ces nouveaux bus électriques. Comment améliorer le confort des voyageurs dans ces nouveaux bus ? Quelle est l’expérience de voyage en bus idéale sur un parcours de mobilité porte-à-porte ?

Afin de répondre à ces nouvelles questions et pour concevoir un bus résolument affordant et vecteur d’image, la RATP a fait appel à Wedo studios. L’objectif était de mener une démarche de « design amont » pour réinventer la nouvelle expérience voyageur bus.


Se mettre dans la peau des usagers

Le projet s’est déroulé en trois temps : une phase de compréhension des besoins des voyageurs franciliens, un second temps dédié aux ateliers de co-construction de nouvelles propositions informationnelles et servicielles, et enfin une dernière phase de modélisation de nouveaux concepts dans un cahier d’idées à destination des futurs constructeurs des bus.

Nous avons débuté le projet par une étude terrain de plusieurs jours dans les bus franciliens. À travers une série d’entretiens et d’observations in-situ, notre équipe de sociologues, d’architectes et de designers a analysé les usages, les postures et les logiques d’action des usagers à tous les points de contact de leur expérience de voyage.

Cette première phase d’observation a permis d’identifier les principales problématiques rencontrées par les usagers : flux de circulation, zones de congestion, choix des assises, possibilités de maintien… Ces points de friction ont ensuite été consolidés lors d’entretiens semi-directifs avec des voyageurs cibles sélectionnés par nos sociologues.

À la suite de cette analyse approfondie des besoins utilisateurs, nous avons pu dresser un état des lieux précis et documenté sur l’expérience de voyage en bus en Île-de-France.

atelier RATP


Co-construire le bus de demain

À partir de cette étude préliminaire, notre équipe a conçu et animé plusieurs ateliers de co-construction avec l’ensemble des métiers de la RATP. L’objectif était d’embarquer toutes les parties prenantes dans la conception d’un bus centré sur les besoins des voyageurs, en adéquation avec les impératifs fonctionnels et techniques liés à la circulation et à la maintenance des bus.

Chaque atelier de co-construction a permis d’approfondir les problèmes et les opportunités relevés en amont, tout en se projetant dans les futures solutions. Ensemble, nous avons fait émerger une centaine d’idées innovantes, qui ont ensuite été traduites en solutions implémentables à court et à moyen terme.

Afin de tester l’ensemble des solutions en condition réelle, nous avons construit un prototype grandeur nature, de 12 mètres, pour simuler la nouvelle expérience de voyage des bus électriques. Ce dispositif à échelle 1 a permis à l’ensemble des participants de se projeter concrètement dans plusieurs propositions de diagramme intérieur. Accompagnés par nos équipes tout au long des tests, les participants ont également évalué en contexte plusieurs solutions d’information voyageur et de signalétique à l’intérieur et à l’extérieur du bus.

visite virtuelle en 3D du bus RATP (extérieur)


Implémenter les solutions

Pour aller encore plus loin dans la simulation, et pour pouvoir le présenter à l’ensemble des équipes RATP, nous avons réalisé une visite virtuelle du nouveau bus électrique. Grâce à une expérience immersive dans un bus modélisé en 3D, nous avons proposé à plusieurs voyageurs et métiers du groupe de tester et d’évaluer les nouvelles solutions informationnelles, spatiales et servicielles.

visite virtuelle en 3D du bus RATP (Sièges prioritaires)
visite virtuelle en 3D du bus RATP ( Signalétique)
visite virtuelle en 3D du bus RATP ( porte extérieure)
visite virtuelle en 3D du bus RATP (intérieur)

En tout, une trentaine de solutions ont été prototypées et intégrées à un cahier d’idées à destination des constructeurs de bus. Une partie de ces concepts a été développée dans la première version de ce nouveau bus électrique qui circule désormais dans les rues de Paris !


La mission en quelques chiffres

0

Mois de travail

0

Ateliers

-12

Visite virtuelle

0

Personnes